cFosSpeed est l'accélérateur Internet pour les produits de gaming ASUS, GIGABYTE, ASRock et MSI

Les scripts standards de cFos

Les scripts expédiés avec cFos PNet peuvent montrer comment mettre en oeuvre les fonctions de serveur avec Javascript. Ils sont conçus pour être utilisés du côté des scripts du client, comme jQuery. Par le serveur de convention les scripts utilisent l'extension .jss tant que les scripts du côté du client utilisent l'extension .js. C'est là que, cFos PNet *execute* les fichiers .jss , tant qu'il envoisdes fichiers .js au navigateur.

Vous pouvez utilisez le script qui débogue avec Visual studio ou Visual Web Developer. Pour utiliser le script qui débogue, vous devez avoir un version de Visual studio ou de Visual Web Developer avec un support de débogage à distance, c'est a dire, Visual studio Edition Professionelle. Pour permette le script de debogage, définir la clé enable_script_debugging=1 dans la section [param] du fichier GLOBAL.INI dans le répertoire c:\programdata\cFos\cFosPNet.

Si vous n'avez pas de script débogueur installé, mettez ceci à 0. Autrement les scripts peuvent se bloquer sur certaines machines. Vous pouvez également charger cfospnet.exe avec -enable_script_debugging ou la ligne de command -esd pour permettre de démarrer le script de débogage pour ce programme.

Basé sur un script de gestion et d'authentification des utilisateurs

Dans le répertoire pub il y a un sous-répertoire users avec un sous-dossier pour chaque utilisateur, qui ont un compte sur votre serveur cFos PNet. Les mots de passe des utilisateurs ou autres données optionelles du profil sont stoqués dans une liste hash, nommée PROFILE.TXT. Cela permet des accès rapides et mis en cache pour cFos PNet pour l'authentification HTTP. Dans le répertoire public, il existe également un sous-dossier www avec un sous-dossier pour chaque utilisateur. Ce répertoire peut contenir des fichiers téléchargeables de cet utilisateur. Le script file_op.jss permet également à l'utilisateur d'uploader les fichiers dans ce dossier.

Les scripts effectuer l'authentification en fonction de la respective des options .htaccess. Donc vous avez besoin des utilisateurs appropriés pour savoir à quel utilisateur le repertoire appartient.

Voici une courte description des scripts. Vous devriez jeter un oeil sur le code source, pour voir comment ils fonctionnent.
makedir2.jssSi aucun fichier index.htm ou index.html est présent dans le répertoire demandé cFos PNet commence ce script pour générer une liste de répertoires.
Le script utilise le FileSystemObject pour collecter des informations à propos du contenu du répertoire actuel. Il charge alors un fichier de type XML, l'analyse et génère une page HTML à partir du contenu du répertoire et des extraits fournis par le XML. Pour modifier l'aspect ou la fonctionnalité de la liste de répertoires modifiez le fichier XML. Le fichier HTML qui en résulte a des liens, contenu dans le fichier, de maintenance avec le fichier de base. En tant qu'administrateur vous pouvez vous connectez en utilisant l'authentification HTTP et renommer, supprimer des fichiers ou des dossiers, uploader des fichiers aussi bien que de créer des nouveaux dossiers. Ceci est supporté par jQuery du côté du client, qui est basiquement utilisé pour envoyer des requêtes Ajax à cFos PNet. Le côté du serveur de script file_op.jss exécute the necessairement l'authentification HTTP et gère les opérations de fichiers.

file_op.jssEffectue des opérations de fichiers en fonction de l'authentification ci-dessus. Les operations sur les fichiers sont rename, delete, mkdir pour créer un dossier et uploader. Uploader nécessite typiquement une authentification. Parceque le navigateur envois toujours en premier l'ensemble du fichier téléchargé au serveur et ensuite obtient les informations d'authentification, sinon il enverrait le fichier deux fois. Pour donner les informations d'authentification au navigateur en premier, le script file_op.jss soutiens une opération d'upload pre-vol. Le navigateur, utilisant un requête ajax, demande au serveur pour la response de l'authentification HTTP (401) et puis automatiquement l'utilise pour l'upload actuel. L'Upload est gérée par une fonction upload.jss, qui utilise le fichier d'objet cFos PNet's pour autoriser l'upload de fichier avec une taille arbitraire.

user_op.jssExécute les fonctions de base de gestion des utilisateurs: create, delete, reset password et list. L'utilisateur admin est requi pour une authentification.

list_op.jssParce que la liste de hachage joue un rôle important pour cFos PNet, list_op.jss fournit une liste des opérations de base disponibles pour les requêtes Ajax. Le même schéma d'authentification que décrit ci-dessus est performé. Cela donne donc: Selon la localisation du script l'utilisateur pour qui l'authentification est nécessaire est choisi. L'authentification est accomplie d'après les directives dans les fichiers .htaccess correspondants. list_op.jss offre les opérations suivantes:

get Acquérir une list des valeurs dans la liste de hachage.
set Définir une liste de clés pour une liste de valeurs.
save Sauvegardé un snapshot sur le disque.
erase Ecrase une liste de clés.
clear Ecrase toutes les clés.
remove Ecraser la liste de la mémoire / disque.
size Rendre la taille de la liste.
list Nommer tous les élément dans la liste de hachage.

L'Ajax dans dyndns.htm fait usage de ces opérations pour configurer l'information de configuration DynDNS.

dyndns.jssEffectue l'inscription ou la désinscription DynDNS , en utilisant les données de configuration dans la liste de hash dyndns.txt dans le dossier privé.
Peut-être utilisé au démarage et à la fermeture du serveur (voir Chapitre 1).

get_connections.jssUtilisé afin d'afficher la connection HTTP actuelle. HTTP est effectué via TCP. Afin d'accélérer les requêtes HTTP, les navigateurs essaient de réutiliser les connections TCP pour les requêtes HTTP. La requête HTTP actuelle n'est qu'un bbref message et une réponse. Après cela, le navigateur ferme la connection TCP après quelques secondes. Ainsi vous ne pouvez voir un utilisateur que pendant un court laps de temps. Si l'authentification était réussie le nom de l'utilisateur serait aussi renvoyé avec l'adresse IP de l'utilisateur.

stretch.jssRedimensionner les images au format utilisé par la page web a toujours été un fardeau pour le web master, c'est pourquoi nous avons implémenté un petit script qui utilisele complément d'image cFos PNet (GDI+). Cela utilise un nom de fichier ainsi qu'un paramètre w (largeur) et h (hauteur) dans le champ de saisie d'URL. Si vos images sont de taille arbitraire, vous devriez n'utiliser qu'un seul paramètre afin de préserver le ratio d'aspect de l'image. makedir2.jss utilise des liens vers ce script afin d'afficher les images onglets pour les images stockées dans le dossier actuel.

utils.jssCollecte des fonctions utilitaires afin de simplifier le chiffrement du côté du serveur. Offre les fonctionalités suivantes:

- entourer le serveur web et ses fonctions.
- étendre l'objet Javascript String avec quelques fonctions utiles.
- effectuer une évaluation des paramètres du script soit de la séquence de requête, soit des données du formulaire utilisées avec POST.
-chargement, sauvegarde et envoi ( via mail ) de petits fichiers.
- rfc 1123 dates comme utilisées dans les cookies.
- cookies.
- une simple fonction de transformation XML.

Si vous utilisez cFos PNet pour des projets plus importants, vous pourriez vouloir grouper les unités fonctionelles dans des modules, à la place d'un simple fichier de script inclus. cFos PNet offre le support de la spécification du module de l'initiative common.js.

cFos Personal Net documentation